Leonetto Cappiello (1875-1942)

Leonetto Cappiello, est un caricaturiste, affichiste italien né à Livourne en 1875 et mort à  Cannes en 1942. En 1930, il est naturalisé français.

Il étudie à Livourne, et ne reçoit pas de formation artistique particulière. Il portera tout au long de sa création un univers empreint de ses origines italiennes : des sujets merveilleux et des couleurs vibrantes, dignes de l’art de la comédie italienne.

Il publie en 1896 son premier album de caricatures Lanterna Magica. Il s’installe à Paris 1898, où il commence sa carrière comme dessinateur humoriste. Sa caricature du compositeur Giacomo Pucini le fait entrer au au journal Le Rire. En 1899, il publie une première affiche Nos actrices pour le journal Le Frou Frou et une seconde pour Les Folies Bergères qui lui ouvrent les portes de l’art publicitaire.

Sa carrière d’affichiste commence en 1900, aux côtés de l’imprimerie P. Vercasson. Comme Jules Chéret, il fait appel à de jolies femmes pour les poser sur le papier et commence à mettre ses personnages en mouvement : c’est le début de ce qu’il appellera « l’arabesque ».

En 1903, son affiche Chocolat Klaus marque une césure importante dans le monde de la création graphique. En quelques années, il devient le chef de file d’une nouvelle génération d’affichistes. En 1909, il créée la fantastique affiche du Thermogène, et en 1910, Cinzano, qui marquera l’imaginaire  de ses successeurs –  SavignacPaul Colin -. En 1912, il décore les salons de thé, de lecture et le fumoir des Galeries Lafayette. De 1915 à 1918, il passe la guerre en Italie en tant qu’interprète. En 1919, il signe un un contrat avec l’éditeur Devambez, chez qui il expose l’ensemble de son œuvre en 1923.

Au cours des années suivantes, il s’adapte aux évolutions que l’affiche va subir sous l’influence d’autres graphistes comme Cassandre et adopte un style plus sobre pour renforcer l’efficacité de l’image mise au service du message publiictaire. En 1930, il créée les affiches pour O Cap et le Cuir qui marquent une évolution importante qui se concrétise en 1931 avec le Bouillon Kub.

En 1937, il devient Vice-Président de la classe Publicité à l’Exposition. Il peint la Force motrice, décor du pavillon de la Publicité. Cappiello est également connu pour ses statuettes caricaturales,  telles celles de Réjane et d’Yvette Guilbert, ainsi que pour ses illustrations de livres, comme La Princesse de Babylone de Voltaire et Le Poète assassiné d’Apollinaire, et pour ses portraits.

On lui compte la conception de plus de 2000 affiches, du début de sa carrière en 1899 jusqu’au début de la Seconde Guerre Mondiale.

– >voir  : http://cappiello.fr/affiches

-> voir la biographie des Arts Décoratifs

-> voir nos affiches

Publicités